Obrigado

Preview
Composer : GAQUERE, Boris
DZ 242
Advanced
ISBN : 2-89500-127-8
Solo Guitar
16 p.

Select a format to show its price :

Three formats are available for your purchases.

Book: The paper version of our editions, which will be shipped through the mail from the nearest distribution center.

PDF: The digital and downloadable version, which is in PDF file format. These files are encoded with a header bearing your name, and opening them requires a password.

PDF Extra: This version allows you to print as many copies as you need for your musical ensembles. Also requires a password to open.

Clear

Description

Dédié à Sérgio Assad et écrit en 1997, Obrigado est une pièce terriblement excitante à jouer, et est idéale à inclure dans un programme de concert. Escola de Samba, le titre du premier des trois mouvements, est extrêmement rythmique et percutant tout au long de ses six pages. Il y a de nombreuses instructions sur la partition, indiquant comment et où jouer les divers passages de percussion, ainsi que deux petits dessins de la guitare à utiliser comme un ‘plan’. De petits passages mélodiques sont opposés à ces éléments rythmiques. Le deuxième mouvement, Pão de Açucar, commence par une lente introduction. Cette délicieuse section sans mesure nous conduit à la pièce en elle-même : une composition de deux pages mélodiques, gracieuses, presque sensuelles. En fait, ce second mouvement est enchaîné au premier plein d’énergie, et ce, sans pause, ce qui rehausse encore plus la beauté de cette partie. Obrigado conclut en grand style avec un autre mouvement dynamique intitulé Carioca – cinq pages de virtuosité à travers le manche de la guitare, avec un bref motif apparaissant plusieurs fois au cours de la pièce. C’est réellement du grand art – musique qui remue l’âme et atteint les esprits ! Cela va sans dire que cette pièce nécessite une grande technique instrumentale. Hautement recommandé ! (Steve Marsh, Classical Guitar 7/2000, Traduction Boris Gaquere)

« (…) Percussif et percutant, (…) une rêverie impressioniste parfumée d’influences jazz (…) » (Guitare Diffusion, Belgique)

« (…) Une pièce hypnotisante de par ses percussions du premier mouvement (…), enivrante de par la sensualité et la douceur du second (…), surprenante de par les contrastes imagés du troisième (…) » (Journal de la Société de Guitare de Montréal, Québec)

« Lo strumento si illumina di mille facce: a tratti suona come uno strumento a percussione dai complessi ‘patterns’ ritmici, mentre a luoghi esprime tutta la sua carica propulsiva basata sia sul repertorio usuale di possibilità strumentali che sul ricorso a numerosi effeti particolari, in altre sprizza di tutto il suo lirismo in una sentita atmosfera (…) » (Guitart, Italie)